Carte de France du groupe jeune
Carte de France du groupe jeune


La 2ème rencontre des jeunes donneurs de sang et bénévoles 2011

La 2ème rencontre des jeunes donneurs de sang et bénévoles 2011

Le but :

recenser les jeunes bénévoles et établir un réseau à travers la France

Qui :

Les jeunes bénévoles (de moins de 35 ans), donneurs (ou l'ayant été) et actifs eu sein d'une amicale ou d'une UD.

Les jeunes qui mènent des actions ponctuelles pour les amicales ou UD et qui souhaiteraient être contactés pour de nouveaux projets.

ATELIER N°1 : Recrutement et fidélisation des jeunes donneurs et bénévoles

L'Atelier 1 avait pour thème le recrutement et la fidélisation des jeunes donneurs et des jeunes bénévoles. Pour chaque thématique (jeune donneur & jeune bénévole), l'idée était de présenter un ensemble d'informations, puis d'échanger et de débattre avec les participants.

Leviers pour le recrutement de jeunes donneurs :

  • mettre des mots sur les processus pour humaniser le don de sang
  • visiter des laboratoires pour rendre les choses concrètes pour les personnes qui n'ont pas encore 18 ans
  • mettre en œuvre des actions d'information dans les établissements scolaires (potentiellement les écoles primaires et les collèges)
  • essayer de se coordonner avec les mairies pour informer les jeunes qui viennent d'avoir 18 ans (sur le don de sang)
  • essayer d'organiser la participation aux collectes dans les lycées ou facs afin qu'il y ait le moins d'attente possible (planning)
  • au niveau des réseaux sociaux (facebook, twitter ou OVS), créer des événements pour les collectes
  • existence d'un document de parrainage, à utiliser ;
  • promouvoir le don à plusieurs (dont des jeunes)

 

Note : on peut formuler une ou deux réserves : on fait le constat  ou le sentiment de ne pas avoir l'information sur l'existence de certains outils promotionnels de l'EFS. On observe également des difficultés à recruter des jeunes donneurs dans les espaces ruraux.

Leviers pour la fidélisation de jeunes donneurs :

  • Envoyer des courriers aux primo-donneurs pour les remercier de leurs actions
  • Organiser la gestion du flux d'attentes pour ne pas décevoir ou décourager les donneurs de sang
  • Accompagner le donneur exclus temporairement (afin de ne pas le perdre)
  • Assurer une maintenance conviviale auprès des donneurs (grâce aux relations avec les bénévoles)
  • Dans le contexte d'une mobilité assez fréquente des jeunes, assurer une continuité de l'information sur le don du sang
  • Assurer un accompagnement pour des jeunes parents (ex : baby-sitting des enfants)

Leviers pour le recrutement de jeunes bénévoles :

  • Recruter des jeunes sur les collectes
  • S'appuyer sur les nouveaux supports de communication
  • Valoriser l'action du bénévolat (sur l'enrichissement social ou intellectuel)
  • Via la remise des diplômes aux donneurs, sensibiliser les jeunes sur le bénévolat
  • Créer / mettre en œuvre des outils de communication dédiés aux jeunes (ex : tract spécial jeunes)

Leviers pour la fidélisation de jeunes bénévoles :

  • Proposer un rôle et des responsabilités au bénévole, de manière progressive
  • Contexte identique au jeune donneur, contexte d'une mobilité forte des jeunes et nécessité d'un suivi des jeunes bénévoles
  •  

Note : on peut formuler une ou deux réserves : on ressent des problèmes d'intégration des jeunes au sein des associations (par manque d'ouverture d'esprit de certains membres) ; de même, on peut remarquer un manque de lisibilité des actions possibles par les jeunes dans les associations

Télécharger le compte rendu - Atelier 1

ATELIER N°2 : Les exclus du don

1- Les motifs d'exclusion

Afin de garantir la sécurité du donneur et/ou celle du receveur, les médecins qui dirigent les entretiens médicaux pré-don sont tenus de s'assurer que celui ou celle qui se présente est apte à donner.

En application du principe de précaution ou simplement à partir de statistiques ou de données médicales fondées, le médecin peut être amené à exclure une personne du don, que ce soit temporairement ou définitivement.

  • Quelles sont à ce jour selon vous les exclusions définitives au don ?
  • Transfusion sanguine
  • Cancer
  • Greffe de tissu d'un autre donneur
  • Traitement par hormones de croissance avant 1999
  • Certaines maladies cardiovasculaires
  • AVC, épilepsie, convulsions
  •  71 ans révolus
  • Homosexuels masculins
  • ...

 

Quelles sont à ce jour selon vous les exclusions temporaires au don et quels sont les délais pour pouvoir donner (cf questionnaire EFS pré-don) ?

  • Fatigue, ne pas se sentir en forme pour donner
  • Soins dentaires
  • Intervention chirurgicale, anesthésie
  • Grossesse, accouchement
  • Voyage à l'étranger
  • Tatouage, piercing
  • Conduite sexuelle à risque
  • Poids inférieur à 50 kgs
  • Mineur
  • Anémie
  • Vaccination
  • Syndrôme infectieux
  • Troubles digestifs
  • Consommation de médicaments, de drogues
  • Délai d'attente entre deux dons non respecté
  •  …

 

Les motifs d'exclusion sont perpétuellement remis en question. En 2009 par exemple, un nouveau texte est sorti avec les nouvelles conditions (cf texte de loi du 12/01/2009)

Par ailleurs, il faut rappeler les valeurs du don de sang en France : anonymat, volontariat, bénévolat et non-profit. Les acteurs du don de sang sont garants d'une éthique et d'une sécurité transfusionnelle. Cela passe par un questionnaire concernant le donneur ainsi qu'un entretien médical durant lequel le donneur se doit d'être honnête.

Tour de table sur les cas d'exclusion rencontrés par les bénévoles :

  • Homosexuels masculins : difficile à entendre pour ceux qui sont dans une relation stable.
  • Sophie Skotnicki souligne que l'EFS explique ce principe de précaution sur son site car c'est un sujet qui revient régulièrement sur la Foire Aux Questions du site.
  • Transfusés, en pour-parler pour les réintégrer au don.
  • Poids insuffisant (une personne a même tenté de donner coûte-que-coûte, en essayant avec les différents médecins de la collecte !)
  • Anémie
  • Prise de traitement médical
  • Personne difficile à prélever
  • 65 ans révolus non reconvoqués par l'EFS
  • Des étudiants ne comprennent pas qu'il faille avoir une vie sexuelle stable pour donner, ils estiment qu'on ne peut pas leur demander ça à leur âge !

2- Gérer l'exclusion (EFS)

Certaines personnes savent qu'elles ne peuvent pas donner (bouche à oreille, sites internet EFS…), d'autres se présentent à une collecte et l'apprennent par le personnel de l'EFS. Comment ce personnel gère-t-il l'annonce, la déception de celui qui se présente, la réorientation de cette personne ?

Par ailleurs, il faut savoir que l'EFS fait partie des réunions où se discutent les contre-indications au don.

Les médecins reçoivent la formation nécessaire et obligatoire à la médecine du don (INTS) pour expliquer à celui qui se présente pourquoi il ne peut pas donner, nous a confié Dr Meunier Frédéric, EFS Bordeaux. Cependant, il dit lui-même être plus à l'aise avec certains sujets qu'avec d'autres, suivant qu'il puisse étayer son explication avec des données médicales ou qu'il puisse simplement avancer comme explication le principe de précaution.

Ces médecins ont connaissance des mises à jour régulières concernant les critères du don (ex : zones de voyage à risque qui peuvent varier selon les périodes)

(intervention de Sophie Skotnicki, EFS)

3- Gérer l'exclusion (bénévoles)

  • Ne pas culpabiliser la personne qui a été récusée pour un don de sang (car elle le vit déjà comme un échec).
  • (Si exclusion temporaire) Lui proposer avec l'aide du médecin une autre date pour donner sur une collecte.
  • (Si exclusion définitive) Après un temps de réflexion, l'intégrer à une amicale, lui proposer de participer lors des collectes dans le but de sensibiliser, de convaincre et de fidéliser les donneurs. Le témoignage est d'autant plus marquant si la personne a elle-même été transfusée. « donner du temps au lieu de donner du sang ».
  • La remercier de l'intérêt qu'elle porte à la cause du don de sang.
  • Il est important de faire relire les contre-indications au don pendant que les personnes attendent (ex : soins dentaires récents et oubliés momentanément par celui qui les a subis).
  •  Faire passer un message positif sur la sécurité transfusionnelle qui doit être rassurante plus que trop contraignante.
  • Possibilité de réorienter vers le don de moelle osseuse, dans la mesure où on se sent capable d'en parler (les bénévoles disent manquer de formation)
  • Rôle d'information des bénévoles sur les critères du don et importance de ne pas se substituer au médecin mais plutôt de réorienter la personne qui est exclue du don vers lui.
  • Inviter à la collation même si la personne n'a pas pu donner : moment pour expliquer, discuter, réorienter.
  • Adapter notre réaction à celle du donneur exclu.
  • Le donneur exclu peut parrainer un autre donneur, faire marcher le bouche à oreille autour de lui pour recruter d'autres personnes.
  • Eviter que quelqu'un refuse le don car il a peur de l'aiguille (diversion par magazines, journaux (partenariat possible avec l'éditeur du journal) ou DVD, lui dire que ce n'est rien comparé à la souffrance du malade) ; car il a des enfants (implication des bénévoles dans la garde des enfants ; car il a un mauvais souvenir de leur premier don.
  • Gérer la frustration de ne pas donner.
Télécharger le compte rendu - Atelier 2

ATELIER N°3 : Organisation d’une action nationale

Le but : se faire connaître et promouvoir le don du sang

Exemples d'actions déjà menées :

  • Les gouttes de sang humaines organisées à l'occasion de la journée mondiale 2010 dont le thème était « Les jeunes, du sang jeune pour le monde »
  • Lip Dub réalisé par la commission jeune île de France
  • Flash Mob réalisé à Laval à l'occasion de la deuxième rencontre.
  • Le parcours de la flamme, avec arrivée en fanfare (Alençon)
  • Planter un arbre de vie symbolisant chaque association de la région

Idées d'actions à mener :

  • Créer une page Fan sur FaceBook « Groupe jeune »
  • Alimenter le site Internet, grâce aux actions menées par les jeunes et/ou pour les jeunes (à nous communiquer à l'adresse jeune@federation-dondesang.assoc.fr)
  • Organiser un pique nique géant
  • Mettre sur FaceBook le logo du groupe jeune (ou image du don du sang) en photo de profil.
  • Le Haka donner

Par quels moyens diffuser ces événements ?

  • Les réseaux sociaux
  • Les médias

Comment se différencier et sortir du lot ?

  • Sur FaceBook trouver une idée virale.
  • Exemple : pour la lutte contre le cancer du sein, les femmes devaient noter sur leurs profils la couleur de leurs sous-vêtements : bleu rouge... afin que leurs amis s'interrogent
  • Trouver un slogan qui reste en tête (A fond la forme, Yes we can...)
  • Faire une chaîne de citations sur le don du sang

Deux idées reprises par les différents groupes :

1/ Poursuivre Le Flash Mob organisé par la commission jeune de la Mayenne :

Mettre la vidéo du Flash Mob sur son mur Facebook, pour faire de cette vidéo une vidéo virale (Exemple : 1 personne partage cette vidéo, 10 de ces amis partage cette vidéo...)

Diffuser la vidéo sur le site du Fan Club de Yannick Noah

Répliquer le Flash Mob dans toute la France sur une période restreinte

Mobiliser les gens (pas que des militants)

 

2/ Poster un statut ambigu qui interpèle sur FaceBook :

  • Idées de phrases à poster
  • Ma première fois, c'était le .../.../... »
  • Ma première fois, j'avais (âge) ans.
  • Après le 69 et le 51, le 450 (nombre de mL / poche de sang)
  • Qui veut partager sa première fois avec moi ?
  • Ma 1er fois, c'était piquant
  • Ma première bloody party
  • Qui vient avec moi ?
  • C'était trop bon / J'ai aimé , j'y retourne
  • La 2eme fois, c'était avec …
  • Je me fais du bien ...
  • A deux, c'est bien, a trois c'est encore mieux.
  • Moi j'avais (âge) ans, et toi ?
  • Et pourquoi pas toi ?
  • Âge, lieu

 

Cette petite phrase sera accompagnée d'un lien pointant sur une page du site Internet du Groupe jeune. Sur cette page, on pourrait par exemple trouver :

  • une interview d'un donneur/ un témoignage d'un transfusé
  • une vidéo ludique / comique
  • un sketch
  • des citations
  • la présentation du groupe jeune, nos objectifs, nos actions
  • des liens vers les sites de la Fédé, de l'EFS...
  • Le bouton « J'aime » pour devenir fan de la Fan-page du groupe jeune

Cette action pourrait être menée quelques temps avant le 14 février (St Valentin).

Comment continuer à travailler ensemble

  • échange de mails
  • réunions skype
  • FaceBook
  • Le site Internet du Groupe jeune : http://www.ffdsb-groupejeune.fr/
Télécharger le compte rendu - Atelier 3

Documents de Samedi matin

Présentation du groupe jeune
Campagne Etudiants 2012
Protocole de création d'une commission jeune en région et/ou département
Présentation de la commission jeune 53 - 1
Présentation de la commission jeune 57
Présentation de la commission jeune 53 - 2
Présentation de la commission jeune 87
Présentation de la commission jeune 87 - Planche BD
Présentation de la commission jeune 75
Questionnaire à soumettre aux associations / amicales

Dans le journal

Dans le journal