Carte de France du groupe jeune
Carte de France du groupe jeune


Forum International des Jeunes 2011

25 au 28 août 2011 - Luxembourg

Forum International des Jeunes

Remerciements

Je profite de ce rapport pour remercier simplement et en quelques lignes ceux qui m'ont permis de pouvoir participer au Forum International des Jeunes en 2011.

 

Un merci tout d'abord à la Fédération Française pour le Don de Sang Bénévole, avec son président Jacques Péllissard, ainsi que le Groupe Jeune, avec sa présidente Caroline Demeurant, pour leur soutien.

 

Je me dois également de remercier les membres du Comité Régional Ile-de-France pour leur aide active, notamment de la part de son président André Cicchero. Une pensée particulière pour Malika Bellahcene, présidente de la Commission des Jeunes au niveau de la région, qui s'est montrée particulièrement ouverte, disponible et à l'écoute pour préparer ce forum.

 

Pour finir – et à la base – mes remerciements vont à Romain Guillonnet, président de l'Union Départementale 75 et de l'Association pour le Don Bénévole de Sang, d'Organes et de Moelle Osseuse de Paris. Sans son appui et sa confiance, ma participation au Forum International des Jeunes n'aurait au départ pas été possible.

Avant-propos

Opérant dans le cadre de la Fédération Internationale des Organisations de Donneurs de Sang (FIODS), le «Comité International des Jeunes» (ou International Youth Committee en anglais) est une structure de concertation et de coordination rassemblant des jeunes1 militants de la cause du don du sang.

 

En 2011, l'IYC est dirigé par une équipe de trois personnes :

Marijana Fedoroff
Michail Drougos
Horia Bugner

Marijana Fedoroff
(Malte)
Présidente

Michail Drougos
(Grèce)
Trésorier

Horia Bugner
(Roumanie)
Secrétaire

Les objectifs de ce comité sont identifiés dans les statuts de la FIODS et sont notamment de :

- encourager et soutenir la création d'organisations de jeunes donneurs de sang volontaires et non-rémunérés dans les pays où elles n'existeraient pas,

- encourager les relations et la coopération amicale par le jumelage et l'établissement des liens réguliers, parmi les organisations membres de la FIODS,

- représenter partout les donneurs de sang jeunes et volontaires d'une façon permanente et assurer que leurs intérêts sont défendus.

 

A ces fins, elle organise depuis 2001 et de manière annuelle un forum européen des jeunes, ouvert de manière assez large à l'ensemble de la communauté internationale.

 

Dans ce contexte, le présent document constitue un rapport pour la France sur la 11ème édition qui s'est tenue du 25 au 28 août 2011 au Luxembourg. Après quelques rapides éléments d'information générale sur la ville, un focus sera apporté aux différents aspects relatifs au forum en lui-même. A toutes fins utiles, différentes annexes sont aussi jointes au rapport.

Le Luxembourg en quelques mots & images

Le Luxembourg est un État de l'Union européenne de taille relativement modeste, situé entre l'Allemagne, la Belgique et la France. Ci-dessous, quelques informations générales :

Drapeau Luxembourg

Capitale : Luxembourg

Etat : Monarchie constitutionnelle (Premier Ministre actuel : Jean-Claude Juncker)

Langues officielles : Allemand, Français et Luxembourgeois

Population : Environ 500 000 habitants, soit à peu près autant que la ville française de Lyon.

Monnaie : Euro

Superficie : 2 586 km²

La capitale du pays est peuplée d'environ 90 000 habitants et constitue une cité avec un certain nombre d'atouts dont des vestiges ou des vieux quartiers sur la liste des monuments faisant partie du patrimoine culturel mondial.

Luxembourg
Luxembourg
Luxembourg

La ville de Luxembourg est aussi connue pour un certain nombre de caractéristiques : une des plus grandes concentrations de banques, un rayonnement et des institutions européennes, un patrimoine historique, etc… L'un des pères fondateurs de l'Europe, Robert Schuman, est par exemple né en 1886 de mère luxembourgeoise et a son éducation dans les écoles de la ville. C'est aussi l'un des trois sièges officiels de l'Union européenne et héberge ses institutions juridictionnelles et financières : Cour de Justice, Banque d'Investissements, Cour des Comptes, etc.

Luxembourg

Sur des aspects pratiques, Luxembourg est facilement accessible depuis la France et il ne faut que deux heures environ de Paris en TGV à partir de gare de l'Est.

 

Le forum des Jeunes s'est tenu les quatre jours dans une auberge de jeunesse proche du centre-ville et dans un cadre fort agréable.

Le Forum International des Jeunes 2011

Les participants de la 11ème édition

Ouverte aux pays européens mais aussi aux pays des autres continents, l'édition 2011 du Forum International des Jeunes a vu la participation de délégations de diverses nationalités. Voir ci-dessous la répartition :

PaysNombre
Grèce12
Danemark10
Italie10
Luxembourg8
Pays-Bas6
Norvège5
Malte3
Islande2
Lettonie2
Lituanie2
Azerbaïdjan1
Corée du Sud1
France1
Roumanie1
Russie1
Total65
Les participants de la 11ème édition

Comme prévu, les pays européens représentent une forte proportion (près de 95%) parmi les différents participants du forum. Dans ce panorama, un contraste est toutefois à noter entre certaines «puissantes» délégations (Grèce, Danemark ou Italie par exemple) et d'autres pays plus marginalement représentés (Corée du Sud, Roumanie ou Russie par exemple).

 

Il faut bien sûr aussi remarquer cette année la relative faible représentation française au forum des jeunes de la FIODS. Ceci est d'autant plus dommage et regrettable au vu de la « tradition » de participation régulière et historique de la France.

Le marché

Le forum des jeunes débute traditionnellement par un marché. Le concept en est simple : apporter un maximum de produits nationaux de promotion du don dans le but de pouvoir les présenter aux autres pays PUIS de les échanger.

Le marché
Le marché
Le marché
Le marché
Le marché
Le marché

Pour la France, un ensemble de produits avait été fourni par la FFDSB et ramené au Luxembourg pour le marché.

 

La « règle » du jeu lors de ce marché était à la fois de présenter une large diversité de produits mais aussi un peu de rivaliser avec les autres pays ( !) et d'avoir une élégante présentation.

Etaient donc disponibles côté français : des stylos, des porte-clés, des ballons, des « tap-tap », des T-Shirts, etc.

 

On peut remarquer qu'à côté des produits promotionnels usuels, de nombreux pays ont pris l'initiative de ramener des produits locaux, du terroir ou représentatifs du pays : pâtisserie, fromages, petites bouteilles de spiritueux ou autres gâteries ont agréablement permis de faciliter les échanges entre délégations !

Le marché
Le marché

Cela fut également un premier moment de convivialité, qui permet de faire connaissance (ou, le cas échéant, de retrouver ses connaissances). Une brève présentation des différentes délégations est aussi faite lors de ce marché.

Délégation azerbaïdjanaise
Délégation danoise
Délégation grecque
Délégation italienne
Délégation maltaise
Délégation russe
Délégation norvégienne
Délégation roumaine
Délégation lettonne
Délégation lituanienne
Délégation sud-coréenne
Délégation néerlandaise
Délégation luxembourgeoise

Les ateliers de travail

Cinq ateliers de travail étaient prévus et répartis sur les quatre jours du forum. Ils étaient en partie organisés par des délégations et en partie tenus par des intervenants extérieurs. Cela fut dans l'ensemble une intéressante occasion d'informer, de s'informer ou plus généralement d'échanger autour de différentes problématiques liées au don du sang.

Atelier de travail n°1 : Comment former et fidéliser les bénévoles ?

Organisé par la délégation danoise, le premier atelier de travail avait pour thème « Comment former et fidéliser les bénévoles ». Le déroulement de cette première séquence fut scindé en deux temps : présentation générale par les danois sur différents éléments ayant trait aux bénévoles PUIS travail en petits groupes.

Atelier de travail n°1 : Comment former et fidéliser les bénévoles ?

Intervention de la délégation danoise (à gauche de l'image, Eva Ströh, la présidente du comité jeune du Danemark)

Pour la phase en petits groupes, les participants du forum furent divisés en six groupes (de composition assez hétérogène) et trois questions furent posées :

1. Comment avez-vous été recruté en tant que bénévole ?

2. Quelles sont les procédures de recrutement dans votre pays ?

3. Quels sont les leviers d'action pour s'améliorer ?

Un membre de la délégation danoise faisait partie de chaque sous groupe afin d'animer et de challenger les différents participants. Le brainstorming, les stylo-feutres et les paper-boards étaient de rigueur !

Atelier de travail n°1 : Comment former et fidéliser les bénévoles ?
Atelier de travail n°1 : Comment former et fidéliser les bénévoles ?
Atelier de travail n°1 : Comment former et fidéliser les bénévoles ?

Après échanges et restitutions des différents groupes, ci-dessous quelques éléments de réponse pêle-mêle aux différentes questions posées :

1. Pour des raisons personnelles, via la famille, via un email, en réponse à une demande des associations de don du sang

2. Actions au niveau des médias locaux, SMS d'information, publicité, recrutement personnel

3. Créer des associations plus puissantes, miser sur les réseaux sociaux, mettre l'accent sur l'information, l'information et encore l'information

Atelier de travail n°1 : Comment former et fidéliser les bénévoles ?
Atelier de travail n°1 : Comment former et fidéliser les bénévoles ?

Atelier de travail n°2 : AVIS et ses différents projets

Le deuxième atelier était lui organisé par la délégation italienne. Il s'agissait également d'un travail en deux temps : une première phase était dévolue à la présentation d'AVIS, nom générique désignant les associations militantes pour la cause du don du sang en Italie. Un certain nombre de principes éthiques défendus par AVIS sont d'ailleurs similaires à ceux en France : anonymat, don volontaire (et sans contrepartie financière), bénévolat… Les objectifs sont aussi relativement communs : promouvoir les échanges de bonnes pratiques, améliorer les relations entre associations, sensibiliser certains Etats sur la cause du don et ses principes éthiques.

 

La seconde phase consistait en une étude de cas en six petits groupes. Il s'agissait de pencher sur un scénario (fictif) où nous venions en aide au Sénégal. Les deux questions suivantes furent examinées par les différents participants :

1. Quelles sont les actions possibles dans son pays pouvant permettre au Sénégal d'acquérir une ambulance ?

2. De manière générale, quelles sont les actions à mener qui pourraient permettre un renforcement des associations (pour le don du sang) au niveau local ?

 

Les réponses, sans être révolutionnaires, ont permis de (re)visiter des idées d'un intérêt certain : organiser des manifestations (concerts, festivals ou autres événements culturels) permettant de lever des fonds, coordonner des actions au niveau national voire supra-national, etc.

 

Par ailleurs, il ressort des échanges un point intéressant : une implication du pays concerné dans les actions de collecte de fonds est souvent souhaitable, ce afin de le sensibiliser sur les efforts à produire et sur les responsabilités que cela implique. Ce point vise à s'affranchir de potentielles dérives ou bien des situations dans des pays en voie de développement où l'envoi de fonds (ou de matériel en l'occurrence) n'est pas toujours « apprécié » de manière optimale.

Atelier de travail n°2 : AVIS et ses différents projets
Atelier de travail n°2 : AVIS et ses différents projets

Atelier de travail n°3 : La méthode trans-théoritique par le Dr George Koulierakis

Cet atelier consistait dans la présentation du modèle trans-théoritique présenté par le Dr George Koulierakis (Grèce) et appliqué au don du sang.

Atelier de travail n°3 : La méthode trans-théoritique par le Dr George Koulierakis
Atelier de travail n°3 : La méthode trans-théoritique par le Dr George Koulierakis

Ce modèle psychologique comportant cinq stades progressifs permet après l'avoir assimilé de mieux saisir la réaction des individus :

1. La pré-réflexion

2. La réflexion

3. La préparation

4. L'action

5. L'entretien

Chaque stade est bien défini et doté de caractéristiques spécifiques. Les différents individus peuvent répondre à des mêmes stimuli de manière très différente en fonction du stade auquel ils appartiennent. Il faut aussi noter que l'évolution parmi les différentes étapes n'est pas irréversible. Suite à des perturbations ou des incidents, une personne se trouvant au stade 4 peut se retrouver au stade 2.

 

Une fois encore, en petits groupes, les participants étaient invités à réfléchir sur ces différentes étapes du modèle lorsque l'on applique au cas du don sang.

Atelier de travail n°3 : La méthode trans-théoritique par le Dr George Koulierakis
Atelier de travail n°3 : La méthode trans-théoritique par le Dr George Koulierakis
Atelier de travail n°3 : La méthode trans-théoritique par le Dr George Koulierakis

Pour plus d'informations sur le modèle, voir le site : http://www.uri.edu/research/cprc/transtheoretical.htm

Atelier de travail n°4 : Présentation du Centre de Transfusion du Luxembourg

Le Dr Paul Courrier (français) est intervenu pour l'atelier de travail n°4. Il s'agissait dans une première partie d'une présentation du Centre de Transfusion Sanguine du Luxembourg, adossé dans ce pays à la Croix-Rouge. En effet, depuis la loi du 15 mars 1979, le Centre de Transfusion Sanguine se voit confiée en exclusivité et pour l'ensemble du pays la mission d'établir un lien fiable entre les donneurs et les malades.

 

A noter : de taille plus modeste que d'autres pays, il n'y a par exemple qu'un site fixe à la capitale et le Centre de Transfusion Sanguine du Luxembourg s'appuie sur d'autres pays européens (voisins) pour une partie de ses missions permanentes.

Atelier de travail n°4 : Présentation du Centre de Transfusion du Luxembourg
Atelier de travail n°4 : Présentation du Centre de Transfusion du Luxembourg
Atelier de travail n°4 : Présentation du Centre de Transfusion du Luxembourg

Ce première présentation s'est focalisée sur un ensemble d'éléments de forme et de fond ayant trait au Centre de Transfusion Sanguine. Cette approche fut perçue comme par quelques participants comme trop générale et théorique.

 

Le même sentiment a été confirmé et s'est renforcé avec la visite le même jour du site fixe du centre de collecte. Concentrée sur la découverte de matériels et d'éléments médicaux (certes intéressants par ailleurs), la visite sur le terrain n'a pas forcément, semble-t-il, passionné l'ensemble des participants.

Atelier de travail n°4 : Présentation du Centre de Transfusion du Luxembourg
Atelier de travail n°4 : Présentation du Centre de Transfusion du Luxembourg
Atelier de travail n°4 : Présentation du Centre de Transfusion du Luxembourg

Atelier de travail n°5 : Présentation des différentes délégations

Ce dernier atelier s'est étalé sur les deux derniers jours avec quelques premiers pays (= les participants devant quitté tôt le forum) le samedi 27 août puis les autres le dimanche 28.

 

Deux thèmes étaient proposés dans le programme du forum :

- Présentation des actions du groupe jeune national

ou

- Présentation de la JMDS 2011

 

Sur ces sujets et au cours de l'atelier, on peut observer que les délégations ont fait des contributions de nature diverse et sous des formats différents. Sur l'un ou l'autre des sujets (ou souvent les deux), les différents pays ont globalement proposé un panorama assez vaste des actions menées au sein de leurs pays respectifs.

 

Quelques grandes idées peuvent ici être retenues et synthétisées :

- L'utilisation de vidéos promotionnelles était à la fois appréciée et divertissante. Même en l'absence de gros moyens1, cela était le moyen d'accrocher le spectateur. Des concepts originaux et des réalisations faites « maison » permettent ainsi de produire des outils de sensibilisation modernes et efficaces. Une telle approche serait potentiellement à rechercher ou à favoriser au sein de nos structures. Cela demande bien sûr un minimum de ressources (humaines et matérielles) et surtout du temps et de l'énergie…

- Des différentes interventions des participants, il apparaît assez souvent que des actions d'accompagnement, d'information ou de sensibilisation sont souvent menées par les groupes jeunes. Ces actions sont menées dans le cadre d'événements, festivals, défilés, concerts, etc.

- Au niveau français, une présentation a été faite sur la JMDS 2011 à partir d'éléments et de documents supports fournis par l'EFS. La présentation de la France s'est appuyée à la fois sur des photos de l'événement mais aussi sur de chiffres sur le nombre de dons, le nombre de bénévoles impliqués le 14 juin, des explications sur les moyens (cyclo-pousses, médias), etc.

Atelier de travail n°5 : Présentation des différentes délégations
Atelier de travail n°5 : Présentation des différentes délégations
Atelier de travail n°5 : Présentation des différentes délégations

La réunion des représentants du IYC

Au cours du Forum des Jeunes était prévue une réunion des représentants des différentes délégations. L'ordre du jour de cette réunion est donné en annexe 2 du présent rapport. Deux points étaient particulièrement d'intérêt.

Projet de modification des procédures – extension des membres de l'IYC

Une proposition de modification des procédures de l'IYC était faite et mise à l'ordre du jour de la réunion des représentants de l'IYC. Il était plus précisément question d'ajouter quatre membres à l'équipe dirigeante de cette structure. Les quatre postes seraient ouvertes aux quatre continents : Afrique, Amérique du Sud, Asie et Europe.

 

Après échanges et expressions des différentes délégations, un consensus s'est établi pour approuver cette orientation. La position sera alors portée à la prochaine assemblée générale de la FIODS.

Projets de l'IYC pour 2012

Deux projets ont principalement été examinés lors de la réunion des représentants :

- Il s'agit tout d'abord d'un projet de livre sur l'IYC. Le document aurait vocation à décrire ce qu'est l'IYC, les précédentes éditions du forum, ses différents participants (actuels ou passé), etc. Le livre a vocation à être publié sous format papier et électronique (afin de pouvoir aisément être mis à jour).

- Le deuxième sujet s'est porté sur la mise en œuvre d'un nouveau site internet. Une page consacrée à l'IYC existe d'ores et déjà sur le site internet de la FIODS. Toutefois, sous réserves de validation et si cela est possible, des échanges ont soulevé l'intérêt de créer un site internet dédié.

 

Pour chacun des deux projets, il a été décidé qu'une équipe-projet devait être constituée. Un appel à candidature et à participation furent lancés (et à relayer à l'échelon national) pour savoir quels pays souhaitaient s'engager dans les différents travaux.

Conclusions

Retours d'expérience

Pour une première participation et à titre personnel, ce Forum International des Jeunes 2011 a été source de nombreux enseignements et riche d'expériences.

 

Il s'agit tout d'abord de la découverte pratique et concrète d'une composante de la FIODS. A travers une mécanique globalement bien huilée et établie, s'enchaînent des rencontres, le marché, des rencontres, des ateliers de travail et encore des rencontres !

 

Le forum constitue en effet, et à la base, une expérience humaine d'une surprenante intensité. Les délégations sont (souvent) nombreuses1, les rencontres multiples, les échanges permanents et fructueux… Malgré les origines, cultures ou pratiques divergentes, le fait d'œuvrer collectivement et de militer tous ensemble pour la cause du don du sang renforce pour chaque individu la motivation nécessaire pour continuer ce mouvement.

 

Force est aussi de constater que la tenue du forum dans un cadre fort agréable, la logistique impeccable assurée par les bénévoles du Luxembourg ainsi que les événements festifs au programme2 ont chacun contribué à l'atmosphére conviviale et très sympathique durant les quatre jours du forum.

 

Rendez-vous est donc pris pour l'IYC pour l'année 2012 en Islande ! La délégation islandaise représentée par deux personnes au Luxembourg a pu présenter (lors de l'atelier n°5) un avant goût de ce qui était préparé pour cette 12ème édition.

Conseils ou recommandations à de futurs candidats

A l'issue de cette participation au forum et des différentes expériences vécues, il peut être intéressant de tirer quelques leçons. Voici donc quelques conseils ou recommandations (personnelles) que l'on pourrait donner en vue de la participation de futurs candidats français aux prochaines éditions du Forum International des Jeunes.

 

1. Savoir parler anglais !

Au vu de l'hétérogénéité des participants, la maîtrise de la langue anglaise apparaît tout d'abord comme un fondamental ! L'expression et la compréhension orale (surtout pour comprendre des personnes ayant un fort accent) doivent à la fois être des acquis pour les échanges quotidiens mais également en vue des différentes sessions de travail. Exprimer des idées ou défendre des points de vue doivent ainsi pouvoir être possibles pour le candidat (notamment pour ceux qui ont vocation à représenter leurs pays lors de la réunion des représentants).

 

2. Etre ouvert et avoir envie de dialoguer !

Le forum étant propice aux échanges et aux débats, il s'agit également de pouvoir témoigner de certaines qualités personnelles et savoir-être : ouverture, écoute, capacités de dialogue, capacités d'organisation et d'initiative, bref un bon relationnel !

 

3. Connaître le don !

Le forum, à travers notamment ses ateliers de travail, exige un minimum de connaissances. Une bonne culture du monde de la transfusion sanguine semble nécessaire : en termes de procédures existantes, des liens entre EFS et associations du don, les actions ou dossiers en cours, etc. Il ne semble pas en revanche utile d'être un fin connaisseur de toutes les procédures médicales ni d'avoir une expertise forte sur des questions techniques.

 

4. Se préparer !

Dans la mesure du possible, afin d'optimiser la participation à l'événement, une préparation en amont du forum semble aussi indiquée : préparation du matériel promotionnel ramené, connaissance du groupe jeunes et de ses actions, etc

Annexes

Annexe 1 – Programme du Forum International des Jeunes 2011

Annexes

Annexe 2 – Programme de la réunion IYC

Au cours du Forum des Jeunes était prévue une réunion des représentants des différentes délégations. Ci-dessous se trouve l'ordre du jour de cette réunion :

 

1. Overview of last year's activities. Evaluation – Discussion.

2. Communication of the IYC members during the year. (Monthly meetings etc.)

3. Activities of the national youth committees during the year. (online publication)

4. The new FIODS website.

5. Rules of Procedures. Increase members of the I.Y.C. board. Adding 4 cabinet members to IYC; 1 representative from Europe, Africa, South America, Asia.

6. IYC Book for 2012/2013

a. About IYC

b. IYC past forums

c. IYC and all its members

7. Other topics proposed by delegates